Le carnet d'Antoine - Chatellerault 2017

Open National du Poitou à Châtellerault,

les 21 et 22 octobre 2017

Grand Prix : Christophe Thébeault en champion

Open National : Franck Page, un premier Open gagnant en Afebas

Tournoi féminin : une revenante, Marina Bouras sur ses terres

Tournoi espoirs : Nolan Zanelly la mascotte des Txchincrazy

Châtellerault, capitale de la région Poitou pour un week-end. C’est toujours dans la même belle salle, à Châtellerault, que l’association Logitec entourée de ses bénévoles, a reçu les joueurs des quatre coins de l’hexagone. Excellents billards, tous bien alignés, un carré bien spécifique pour mettre en valeur le Grand Prix, de belles tribunes, Jojo et Sébastien à la technique, et l’accueil chaleureux des Poitevins, une mayonnaise ma foi très bien réussie.

Le Grand Prix du Poitou a été remporté par Christophe Thébeault face à Christophe Faurie.

Ont été éliminés en demi-finale, Jonathan Dryglas par Christophe Thébeault et Jérôme Lucas par Christophe Faurie.

A signaler la très belle performance de Mickael Guichet qui s’incline face à Christophe Thébeault, en huitième de finale,7 à 5, non sans l’avoir fait douter. Mais faire douter Christophe Thébeault est une chose, le faire plier et rompre est une autre paire de manches.

Même dans ses derniers retranchements, Christophe trouve toujours des ressources pour sortir le grand jeu pour s’affirmer de plus belle. Et ça c’est Christophe Thébeault.

Vidéo de la finale du Grand Prix, avec aux commentaires, Mickael Guichet, Olivier Caudron et Thomas Pillefer. :  https://youtu.be/kDCMiJizjgI

Christophe Thébeault, vainqueur du Grand Prix : « J’avais perdu contre Paul à Vivy dans le premier Grand Prix de la saison, et là je suis content d’avoir gagné car au premier tour j’ai été en grosse difficulté face à Mickael Guichet. C’est un joueur très fort ».

L’interview de Christophe Thébeault dans son intégralité : https://youtu.be/bMVzK_d4zeU

Christophe Faurie, finaliste du Grand Prix : « Je n’ai pas forcément bien joué à chaque tour, mais dans les moments importants j’ai mis le pied sur l’accélérateur, sourire, cela m’a permis de passer les tours jusqu’à la finale. Christophe n’était pas forcément dans de bonnes dispositions mais il a réussi à fermer les tables ».

L’interview de Christophe Faurie dans son intégralité : https://youtu.be/gqm_eepl6IA

Mickael Guichet, éliminé en quart de finale face à Christophe Thébeault : « Après une pause de quelques années, j’ai retrouvé l’envie de rejouer, j’ai repris doucement… Et j’ai fait un bon résultat à Vivy. Je ne suis pas forcément content de mes parties dans ce Grand Prix, mais enfin c’est un bon début. J’espère faire mieux la prochaine fois ».

L’interview de Mickael Guichet dans son intégralité : https://youtu.be/VijokIVxO8g

L’Open National du Poitou a été remporté par Franck Page, face à Alexis Fernandez.

J’ai rencontré Franck Page lors d’un reportage que j’avais fait au Casino de Toulouse pour une étape du Royal Tour. J’avais alors remarqué la valeur de ce joueur tant technique que mentale.

Ont été éliminés en demi-finale, Emmanuel Freret par Alexis Fernandez et Nordine Mokhtar Mehache.

Franck Page, vainqueur de l’Open National : « Première finale, pas tant de pression que ça, mais j’ai raté, à 4 à 2, une belle occasion de gagner. Alexis est ensuite revenu à 4 partout. La belle a été un peu compliquée. J’ai tenté un coup décisif et cela s’est bien passé ».

L’interview de Franck Page dans son intégralité : https://youtu.be/cvC90NRT5go

Tournoi féminin : victoire de la régionale Marina Bouras face à Karine Cruz. Marina et Karine, deux anciennes championnes du monde.

Ont été éliminées en demi-finale, Stacy Verrier par Karine Cruz et Caroline Cardona par Marina Bouras.

Le tournoi espoirs a été remporté par Nolan Zanelly face à Théo Mondary.

Ont été éliminés en demi-finale, Noa Manchado et Noémie Alvès.

Championnat

Elite

Les Scorpions reviennent ! Trois rencontres, trois victoires à Châtellerault, mais que la première contre les Gunners fût difficile…

Christophe Thébeault des Scorpions : «  C’est vrai qu’à Vivy on a fait deux défaites et une victoire. C’était un peu inattendu. Moi je ne m’attendais pas à de tel résultats ».

L’interview de Christophe Thébeault dans son intégralité : https://youtu.be/ncdKS3n1GDQ

Les Goos Pool aux forceps ! Trois victoires et un nul pour rester en haut de l’affiche !

20 sur 24 : c’est le résultat en individuel de Marc Stubley en championnat.

Xavier Marchesseau des Goos Pool : « Nous sommes réalistes, même si on prend des points contre des concurrents directs et que l’on fait notre petit bonus contre les Bull’s Brothers, victoire 12 à 8. Le championnat est très très dur et le calendrier joue en notre faveur.
Les prochaines journées dans les Vosges vont être déterminantes. Notre objectif premier reste la qualification pour le tableau A, afin d’assurer le reste de la saison avec sérénité et un maintien dans l’élite ».

Les Bull’s Brothers n’ont pas fait le plein dans leur fief, un nul, une victoire et une défaite.

Coup d’arrêt pour la Firme qui revient de Châtellerault avec un nul et deux défaites.

Les Ducals freinés par le réveil des Scorpions lors de la dernière journée. Les Ducals avaient pourtant bien commencé par deux victoires face aux Droopy et aux Ninjas.

L’équipe locale du Buckingham aussi ne fait pas le plein, une défaite, un nul et une victoire.

Philippe Constantin, du Buckingham : « Il y a un niveau homogène en Elite, il va falloir batailler pour être bien classé ».

Interview de Philippe Constantin du Buckingham par Christophe Zanelly

https://youtu.be/vLytPCEFnJE

Nationale 1

L’Entracte n’a perdu qu’un seul point en six journées, c’était un nul face à la New Team lors de la deuxième journée à Vivy.

Les joueurs de l’Entracte sur le terrain : « Nous sommes contents de notre début de saison, mais on ne se met pas de pression particulière ».

Interview de l’équipe l’Entracte sur le terrain : https://youtu.be/635x-qrOKec

L’Entracte et le Flann O’Brien tiennent bien leur rang avec trois victoires en trois rencontres. Un championnat très serré pour au moins douze équipes sur seize.

Antoine Grammatico

Contact : www.open-mag.fr